Importation de véhicules : Le Président Tebboune ordonne la révision immédiate du cahier des charges    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Le sélectionneur de l'Egypte Queiroz évoque l'Algérie    Profil bas    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Bouira: Une victime du monoxyde de carbone secourue    Discussions ministère-syndicat: La grève du Cnapeste se poursuit en attendant...    Longue chaîne létale    En hommage au Pr Hadj Miliani: Des «journées littéraires» du 8 au 24 décembre    «Retour de l'argent sale à la faveur des alliances»    Haaland peste contre l'arbitrage    Pochettino sous forte pression    Première défaite pour Xavi    Dans le flot de la contestation    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    L'UGTT réclame un «dialogue national»    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Ces «maquisards» du prêt-à-porter    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    L'écrivain Pierre Rabhi n'est plus    Le FFS fait son bilan    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    Le procès du président du MDS reporté à dimanche prochain    Une ambition technologique de l'Algérie : l'hydrogène sera le gaz naturel en 2030    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La direction demande le report de la rencontre face à l'USMA    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Journée technique le 25 mars à Alger
Produits halal en Europe
Publié dans Le Maghreb le 11 - 03 - 2010


Le marché du halal se développe à vue d'œil en Europe. Selon les estimations de l'institut Solis, un cabinet spécialisé dans les études marketing ethniques, le halal est un marché juteux qui réalisera un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros en 2010. Afin de se pencher sur les opportunités de ce marché, une journée technique se tiendra le 25 mars en cours à Alger, en prévision de l'organisation du Salon de l'alimentation et des services halal les 30 et 31 mars à Paris (France). Cette journée d'information, organisée par Algex et Optimexport (Programme de renforcement des capacités exportatrices des PME algériennes), sera animée par des spécialistes de la grande distribution et des marchés ethniques, souligne la même source. L'objectif de cette journée technique est d'accompagner et préparer les entreprises algériennes à cibler la clientèle en Europe et à les sensibiliser sur l'énorme potentiel commercial offert par ce segment spécialisé qui englobe à la fois produits halal et produits ethniques, explique-t-on de même source. En effet, et selon Algex ''le marché des produits halal connaît un engouement certain auprès des consommateurs musulmans et également non musulmans, où l'offre abondante met en concurrence les principaux intervenants que sont les groupes de l'alimentaire, les spécialistes du marché halal et les grandes enseignes''. Outre les produits carnés, la consommation halal gagne des segments de marchés importants tels que les produits transformés, les plats cuisinés, les produits d'épicerie ou la restauration hors foyer, et s'y introduit dans les hypermarchés. Le marché des produits halal est estimé à 500 milliards d'euros dans le monde et à près de 4 milliards d'euros en France où il connaît une maturité et une croissance annuelle constante, de l'ordre de 10%, appelée à se maintenir jusqu'en 2012, selon les prévisions des spécialistes. Un total de onze entreprises algériennes activant dans l'agroalimentaire prendront part au Salon halal de Paris, où la surface réservée au pavillon algérien est de 150 m2. Il faut savoir que le marché halal constitue un potentiel énorme encore mal exploré en Europe. Ainsi, les grandes marques souhaitent développer leur potentiel pour conquérir ce marché. L'institut Solis vient d'achever un programme d'études sur le marché du halal, avec notamment une enquête auprès des populations originaires du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) vivant en France et ce, sur des thèmes différents, à savoir les comportements de consommation des produits halal (viande charcuterie, plats cuisinés…) les fréquences d'achat, les sommes dépensées, les circuits de distribution fréquentés, sur aussi la notoriété et l'image des marques actives aujourd'hui sur ce marché et les attitudes et motivations des consommateurs. Cette étude a révélé que 4, 5 milliards d'euros seront dépensés en 2010 par les ménages pour leurs achats de produits alimentaires halal. On note, dans la même étude, que ces derniers mois auront connu la plus importante évolution jamais observée sur le marché du halal en France, sachant que la présence de ces produits dans la grande distribution a été initiée il y a plus de 10 ans. Chaque année, durant la période de Ramadan, il a été observé une brusque accélération de la croissance de ce marché et ce, sur plus d'un plan, notamment en 2009. Ainsi, les lancements de produits ont été nombreux avec désormais une présence plus massive des marques des grands groupes agroalimentaires mais également des marques de distributeurs. Pour la première fois, les mass media ont été utilisées comme levier marketing, lors de cette même période. L'étude montre que la viande ( 99,3%) et la charcuterie (70%) sont les principales catégories achetées, loin devant les plats cuisinés qui représente un taux de pénétration de 22,9%, suivis des bouillons cubes avec 16,1%. Viennent ensuite les soupes avec 12,7% et les bonbons avec 10,9%. Pour certaines catégories comme la charcuterie et les plats cuisinés, le dynamisme marketing des industriels et des distributeurs s'est traduit, en 2009, par une forte croissance du nombre d'acheteurs, notamment en Île de France. Durant les 10 premiers mois de l'année 2009, la charcuterie a connu un augmentation de 31% en termes d'acheteurs, et les plats cuisinés une hausse de 51%. Le circuit d'écoulement de ces produits passe encore en grande partie par les commerces traditionnels mais il s'étend aujourd'hui aux réseaux GMS (grandes et moyennes surfaces), pour ce qui concerne les offres de produits halal élaborés pour partie par les grands groupes agro-alimentaires français. Néanmoins, l'étude montre que l'offre halal des grandes marques nationales telles Duc, Fleury Michon, Herta, Knorr, Labeyrie, Liebig, Maggi est moins bien identifiée par les consommateurs, comparée à celle des marques présentes historiquement sur ce marché telles Dounia, Isla Délice, Isla Mondial, Médina, Saada, Jumbo, Zakia. Avec un taux de fréquentation de 71%, le chiffre d'affaires estimé des restaurants de type fast-food, sandwicherie et kebab représentera 1 milliard d'euros en 2010.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.