REMPLAÇANT AHMED OUYAHIA INCARCERE A LA PRISON D'EL-HARRACH : Azzedine Mihoubi, nouveau SG par intérim du RND    LOGEMENTS PROMOTIONNELS AIDES (LPA) : Premiers quotas livrés à partir d'août    CELEBRATIONS DE LA VICTOIRE DES VERTS : Nuit blanche à Mostaganem    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    La présidence dit oui    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    L'Alliance présidentielle décapitée    La cérémonie en Egypte    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Edition du 20/07/2019    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Canada : Un oléoduc Ouest-Est pour 2018
Publié dans Le Maghreb le 07 - 08 - 2013

La société TransCanada a annoncé le lancement des procédures pour la construction, pour 12 milliards de dollars canadiens, d'un oléoduc de 4.400 km devant acheminer le pétrole des sables bitumineux albertain (ouest) à la côte atlantique du Canada. TransCanada Corporation a le plaisir d'annoncer qu'elle ira de l'avant avec le projet Oléoduc Energie Est de 1,1 million de barils par jour après avoir conclu des contrats sur le long terme avec des producteurs et raffineurs de pétrole, a déclaré le groupe dans un communiqué.
Ce projet, qui suscite une vive opposition au Québec, doit être finalisé en 2018. L'échéancier présenté par TransCanada indique que les autorités canadiennes compétentes seront approchées dès la fin de l'année.
Le Canada dispose des troisièmes réserves mondiales d'or noir, derrière l'Arabie saoudite et le Vénézuela, avec environ 170 milliards de barils.
L'exportation de ce pétrole non-conventionnel (dont l'exploitation, très polluante, est dénoncée par les mouvements écologistes) bute toutefois à l'engorgement des oléoducs d'Amérique du Nord. Et le projet Keystone XL, un méga-pipeline entre l'Alberta et le golfe du Mexique, doit toujours être tranché par le président américain Barack Obama qui ne semble pas convaincu par sa pertinence.
Dans ce contexte, TransCanada avait lancé en avril un appel aux fournisseurs de pétrole de l'Ouest canadien pour sonder leur intérêt à investir dans un oléoduc acheminant le brut vers la côte Est. La période d'appel de soumissions exécutoires s'est révélée concluante et a confirmé le fort soutien du marché au projet d'oléoduc avec des contrats contraignants à long terme pour transporter environ 900 000 b/j de pétrole brut de l'Ouest canadien vers les raffineries et terminaux d'exportation de l'est du Canada, a souligné TransCanada. Le projet Oléoduc Energie Est prévoit la conversion d'un gazoduc de 3 000 km de long transportant actuellement du gaz naturel et la construction d'un nouveau tronçon de 1.400 km, du sud-ouest de Montréal à Saint-Jean (province du Nouveau-Brunswick), sur le littoral atlantique.
Exportateur net de pétrole, le Canada a néanmoins importé en 2012 plus de 600 000 barils par jour pour alimenter les raffineries de l'est du pays.
Dès cette annonce, des groupes écologistes et citoyens ont promis de batailler ferme pour empêcher le projet de se concrétiser.
De son côté, TransCanada a promis de mener des études techniques et environnementales poussées, ainsi que de consulter les parties prenantes intéressées telles que les Premières Nations et les Métis (Amérindiens), les propriétaires fonciers, les collectivités et les gouvernements provinciaux et fédéral.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.