USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Durant le premier semestre : Près de 42 milliards de DA de transactions sans factures décelées
Publié dans Le Maghreb le 03 - 08 - 2016

Le chiffre d'affaires dissimulé de transactions commerciales non facturées, mises au jour par les services du ministère du Commerce au 1er semestre 2016, a augmenté à 41,64 milliards DA (mds DA) contre 31,51 mds DA durant la même période de 2015, en hausse de 32%, apprend-on auprès de ce ministère.
Sur les six premiers mois de l'année en cours, 4.994 infractions liées au défaut de facturation ont été constatées, soit 6,67% du total des principales infractions enregistrées suite à des opérations de contrôle des pratiques commerciales, indique la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes.
Les services de contrôle du ministère ont aussi relevé 30.658 infractions pour défaut de publication des prix et tarifs (41% du nombre total des infractions), 5.654 pour défaut de publicité des mentions légales (7,5%), 8.320 pour exercice d'activité commerciale sans local (11,1%), 6.199 pour opposition au contrôle (8,3%), 5.300 pour défaut de registre de commerce (7,1%) et 1.244 pour la pratique de prix illicites (1,7%).
S'agissant des mesures administratives conservatoires, il a été procédé à la saisie de marchandises pour une valeur de 3,72 mds DA et à la fermeture administrative de 6.435 locaux.
En outre, les services de contrôle ont demandé l'inscription au fichier national des fraudeurs de 3.720 contrevenants ayant commis des infractions de facturation et d'exercice d'une activité commerciale sédentaire sans local.
Concernant les opérations de contrôle de la conformité et de la répression de fraude, 455.873 interventions ont été opérées tant sur le marché qu'au niveau des frontières, qui ont permis la constatation de 43.863 infractions aux règles relatives à la protection du consommateur.
Dans ce cadre, il a été procédé à la saisie de marchandises non conformes d'une valeur de 608,1 millions de dinars, le blocage aux frontières de cargaisons pour une quantité de 58.395 tonnes de produits non conformes d'une valeur de près de 10 milliards DA, ainsi que la fermeture de 2.322 locaux de commerce.
Les infractions principales relevées sur le marché ont concerné essentiellement le défaut d'hygiène (19.385 infractions), tromperie ou tentative de tromperie du consommateur (6.261 infractions), défaut d'étiquetage (3.609 infractions), absence de l'autocontrôle (3.840 infractions), détention et mise en vente de produits non conformes (1.587 infractions), opposition au contrôle (1.331 infractions) et défaut de certificat de garantie (787 infractions).

Importations: refus d'admission de près de 59.000 tonnes de marchandises
Au titre du contrôle de la conformité des produits importés, il a été procédé à l'examen de 50.968 dossiers d'importation pour une quantité de 14,83 millions de tonnes.
Cette opération a donné lieu au refus d'admission sur le territoire national de 854 cargaisons pour une quantité de 58.400 tonnes représentant une valeur globale de 9,89 mds DA et l'élaboration de 224 dossiers de poursuites judiciaires à l'encontre des importateurs défaillants.

Analyse des produits: présence de bactéries fécales dans des pâtisseries
S'agissant des opérations de contrôle analytique et d'inspection des laboratoires, sur 10.509 de prélèvements d'échantillons, 1.076 se sont avérés non conformes, soit un taux de non-conformité de 10,23%.
Les principaux non-conformités ont trait à la présence de coliformes et coliformes fécaux dans les pâtisseries, de salmonelles dans les merguez, au manque d'iode dans le sel alimentaire, à la présence de moisissures dans les arachides et les amandes et à la faiblesse du taux de protéines dans la poudre de lait. Il a aussi été prélevé 133 échantillons de produits industriels, notamment les matériaux de construction, les appareils électroménagers et les appareils à gaz dont 14 se sont avérés non conformes.
Les services du contrôle ont également inspecté 669 laboratoires de prestations de service, ayant permis de constater 13 infractions liées essentiellement au défaut d'hygiène et au manquement dans l'organisation interne des laboratoires, donnant lieu à 4 procès-verbaux et des poursuites judiciaires.
Globalement, au 1er semestre 2016, le bilan de l'activité du contrôle économique et de la répression des fraudes relève un nombre total d'interventions de 879.183, en hausse de 12% par rapport à la même période de 2015, tandis que le nombre des infractions a augmenté de 4% (118.744 infractions).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.