Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le sculpteur palestinien Zaki Salam, lauréat du Prix Mohammed Khadda
Arts plastiques
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 03 - 2019

Le sculpteur palestinien Zaki Salam est le lauréat de la 4e édition du prix Mohammed- Khadda des arts plastiques. La deuxième place est revenue au peintre Saïd Rahmani de Tiaret, tandis que la troisième a été attribuée à Tayeb Bakhti Benabbès, un artiste de Tissemsilt. Le prix spécial du jury est revenu au jeune artiste Hassani Mohamed-Amine de la wilaya d'El Bayadh.
La cérémonie de clôture et d'attribution des prix de cette 4e édition du prix Mohammed-Khadda des arts plastiques s'est déroulée mercredi soir à la maison de la culture Ould Abderrahmane-Kaki de la ville de Mostaganem, en présence, notamment d'artistes peintres participant au concours, ainsi que d'invités venus du Maroc, d'Egypte, d'Irak, de Palestine et de Syrie.
Lors de cette soirée de clôture, la famille du défunt peintre Mohammed Khadda (1930-1991) a été honorée, ainsi que les artistes peintres Abderrahmane Jaâfer El Kilani, Ataf Della, Zaki Salam et aussi Mahdi Abdelhadi, un cadre du secteur de la culture.
Le jury, présidé par le critique d'art irakien Abderrahmane Jaâfar El Kilani, a préconisé, pour les prochaines éditions la définition, au préalable, d'une thématique inspirée de l'approche artistique et philosophique ainsi que de la prolifique production picturale de l'artiste Khadda.
Les membres du jury, composé notamment d'enseignants de l'Ecole des beaux-arts et d'artistes peintres connus comme Redha Djamaï, Saïd Debladji, El Hachemi Ameur et Belhacène Cheikh, ont appelé à mettre en place un cadre adéquat afin de donner une meilleure visibilité esthétique à l'événement.
Dans leurs recommandations, ils ont également souligné la nécessité de s'ouvrir sur les nouveaux supports médiatiques et donner une attention particulière aux volets liés à l'organisation et à la médiatisation de l'événement.
Ils ont aussi préconisé de donner une plus grande dimension internationale au prix, afin de faire connaître les artistes algériens et faciliter les échanges et les contacts avec les artistes étrangers. Le prix Mohammed-Khadda des arts plastiques a été institué en 2014, dans le prolongement du colloque national sur les arts plastiques, tenu l'année précédente à Mostaganem. Le prix a été décerné aux artistes Abdellah Benhaïmer en 2014, à Abdelaoui Mourad (2015) et à Taleb Djamel en 2016.
Mohammed Khadda, né le 14 mars 1930 à Mostaganem, est artiste peintre, sculpteur et graveur. Il est considéré comme l'un des pionniers de la peinture algérienne contemporaine. Khadda est mort le 4 mai 1991 à Alger. «Pour avoir su de nouveau faire naître le charme de l'élémentaire, il a fallu que Khadda soit un magicien. Il fut, dirais-je, plutôt un géomancien, celui qui lit les signes dans le sable et qui, surtout, commence par les y tracer (...) Mais ni passé, ni présent, ni avenir : dans les toiles, les dessins de Khadda se donnent à lire ce qui, éternel, confond en lui passé, présent et avenir», a dit à son sujet l'écrivain Mohammed Dib. Des œuvres de Mohammed Khadda figurent parmi les collections du l'Institut du Monde arabe de Paris et au Musée national des Beaux- Arts d'Alger.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.