Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



�AMANE AUTO� LE PERMET
Le r�glement des sinistres automobiles d�sormais possible par SMS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 04 - 2013

Kepler Technologies a pr�sent�, hier, lors d�une conf�rence organis�e � la salle Neptune de l�h�tel Sheraton d�Alger, son nouveau produit �Amane auto�, une solution informatique d�di�e � la gestion des sinistres automobiles en Alg�rie.
Le produit, destin� aux assureurs, permet un traitement rapide et efficace des dossiers d�assurance en cas de sinistre. C�est une adaptation au contexte alg�rien d�un syst�me informatique qui fait d�j� son petit bonhomme de chemin en Europe. �Elle satisfait l�assur� avec une indemnisation rapide et une information r�guli�re par SMS et permet � l�assureur �voluant dans un environnement de plus en plus concurrentiel et o� la demande commence � se faire plus pr�cise et exigeante, de suivre efficacement les dossiers sinistres et fid�liser sa client�le �, explique-t-on. La simulation faite � l�occasion de cette conf�rence indique une fluidit� dans le traitement des dossiers qui fait gagner du temps au client et qui d�charge la compagnie d�assurances de masses de papiers inutiles tout en gagnant en efficacit� : �Une pr�-d�claration par SMS o� sont mentionn�s les renseignements requis. Sur la base de ce SMS, la compagnie initie une demande en recourant aux informations de l�assur�, consign�es sur sa base de donn�es et l�affecte au centre d�expertise qui l�inclut dans son programme de contr�le et fixe un rendez-vous au client par SMS ou par mail. Une fois l��valuation faite par l�expert, les informations seront port�es dans le syst�me d�information qui d�termine l�indemnisation correspondante aux dommages subis par le v�hicule. Encore une fois, on informe le client par SMS pour lui indiquer l�heure pour passer au service comptabilit� r�cup�rer son ch�que.� Toutes les op�rations de traitement des dossiers et les noms des agents qui les ont effectu�es, souligne-t-on, sont m�moris�es par le syst�me qui offre une tra�abilit� tr�s fiable et la possibilit� de retrouver un dossier clos en temps r�el. En effet, �Amane auto� est fait d�une multitude d�outils ressemblant � des tableaux de bord sp�cifiques � chaque niveau de responsabilit� et qui facilitent le management de la compagnie d�assurances. Il convient, enfin, de signaler que la solution a �t� d�velopp�e pour �contourner l�absence de la 3G en Alg�rie�. De m�me qu�elle est d�veloppable une fois que cette norme sera mise en vigueur. Or, elle requiert la centralisation de l�information. �Plus l�information se centralise, plus le syst�me se fluidifie et devient puissant. En Roumanie, � titre d�exemple, l�association des assureurs (l��quivalent de l�UAAR en Alg�rie, ndlr) est propri�taire d�une base de donn�es commune qui permet aux assureurs d�acc�der aux informations li�es aux assur�s et aux souscriptions. Elle est �galement exploit�e par diff�rents organismes publics, car elle inclut des informations pr�cieuses sur les �v�nements routiers et leur permettent d�intervenir de mani�re efficace pour am�nager les routes�, a not� Cyril Crichton de Kepler Technologies. Optimiste quant aux opportunit�s qu�offre le march� alg�rien pour la commercialisation de son produit, il compte n�anmoins sur un amendement de la l�gislation en vigueur pour imposer aux assureurs de se mettre au diapason des nouvelles technologies de l�information et de la communication.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.