4 Ans de prison pour Djamel Ould Abbès    Makri salue la politique étrangère de l'Algérie    Le FFS clashe Pedro Sanchez    Quelle place pour l'Algérie?    La nouvelle bataille de l'Algérie    Le poids de la rumeur    5 morts dans une attaque de milice à Butembo    Sept morts dans deux attaques distinctes de terroristes présumés    À la recherche du consensus    Un contrat XXL pour Ronaldo    Les joueurs en grève depuis 40 jours    La hiérarchie majoritairement respectée    Un projet dans un état comateux    L'aide de 70 millions ne suffit pas    «Prégabaline» connexion    Les savants religieux de la Kabylie    Projection de «Life Underground»    Enquête sur les familles urbaines    Le Parlement arabe salue la constitution d'une commission ministérielle présidée par l'Algérie en faveur de l'admission de la Palestine à l'ONU    Tindouf/ la guerre de libération nationale: une vision commune de la lutte contre le colonialisme    Criquets pèlerins: les efforts de l'Algérie dans la lutte antiacridienne mis en relief à Oran    Communiqué du Conseil des ministres    Oran: l'Emir Abdelkader, une personnalité militaire distinguée    Oueled Djellal: le groupe Sonatrach réalisera 5 forages et 50 unités solaires    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans le secteur de Mahbes    Un journal mexicain consacre un article à la cause sahraouie    La 3e édition du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighe le 12 janvier à Ghardaïa    L'ancienne journaliste du quotidien "An-nasr" Hayat Belahreche n'est plus    Cheptel avicole: mise à disposition de plus de 20 millions de doses de vaccins contre la grippe aviaire    Le Président Tebboune préside dimanche une réunion du Conseil des ministres    Port d'Alger: Saisie de 7,6 kg de cocaïne et 1,8 million DA en fausse monnaie    Agir sur les mentalités    La tentation du pouvoir    Viandes blanches: les prix bientôt plafonnés    Viandes rouges: De nouvelles mesures pour réguler le marché    Boutlélis: Des carcasses, des crânes et des abats d'ânes découverts dans une forêt    Coupe d'Algérie (32es de finale): Le MC Oran et l'US Biskra à la trappe    Bouira: Six personnes victimes d'asphyxie secourues    Parole d'homme    Coronavirus: 4 nouveaux cas et aucun décès    Coupe d'Algérie Football: la hiérarchie majoritairement respectée en 32es de finale    L'émergence de l'Algérie    Ligue 2 - Valse des entraineurs: Du nouveau au MCBOS et à l'USMH    De l'hygiène publique    Promotion de la langue amazighe : Le réalisme du HCA    En bref : le missile sur la Pologne, la Coupe du monde, Kherson    Coopération: L'Algérie annule tous les intérêts sur la dette cubaine    Doit-on abolir la peine de mort ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



�AMANE AUTO� LE PERMET
Le r�glement des sinistres automobiles d�sormais possible par SMS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 04 - 2013

Kepler Technologies a pr�sent�, hier, lors d�une conf�rence organis�e � la salle Neptune de l�h�tel Sheraton d�Alger, son nouveau produit �Amane auto�, une solution informatique d�di�e � la gestion des sinistres automobiles en Alg�rie.
Le produit, destin� aux assureurs, permet un traitement rapide et efficace des dossiers d�assurance en cas de sinistre. C�est une adaptation au contexte alg�rien d�un syst�me informatique qui fait d�j� son petit bonhomme de chemin en Europe. �Elle satisfait l�assur� avec une indemnisation rapide et une information r�guli�re par SMS et permet � l�assureur �voluant dans un environnement de plus en plus concurrentiel et o� la demande commence � se faire plus pr�cise et exigeante, de suivre efficacement les dossiers sinistres et fid�liser sa client�le �, explique-t-on. La simulation faite � l�occasion de cette conf�rence indique une fluidit� dans le traitement des dossiers qui fait gagner du temps au client et qui d�charge la compagnie d�assurances de masses de papiers inutiles tout en gagnant en efficacit� : �Une pr�-d�claration par SMS o� sont mentionn�s les renseignements requis. Sur la base de ce SMS, la compagnie initie une demande en recourant aux informations de l�assur�, consign�es sur sa base de donn�es et l�affecte au centre d�expertise qui l�inclut dans son programme de contr�le et fixe un rendez-vous au client par SMS ou par mail. Une fois l��valuation faite par l�expert, les informations seront port�es dans le syst�me d�information qui d�termine l�indemnisation correspondante aux dommages subis par le v�hicule. Encore une fois, on informe le client par SMS pour lui indiquer l�heure pour passer au service comptabilit� r�cup�rer son ch�que.� Toutes les op�rations de traitement des dossiers et les noms des agents qui les ont effectu�es, souligne-t-on, sont m�moris�es par le syst�me qui offre une tra�abilit� tr�s fiable et la possibilit� de retrouver un dossier clos en temps r�el. En effet, �Amane auto� est fait d�une multitude d�outils ressemblant � des tableaux de bord sp�cifiques � chaque niveau de responsabilit� et qui facilitent le management de la compagnie d�assurances. Il convient, enfin, de signaler que la solution a �t� d�velopp�e pour �contourner l�absence de la 3G en Alg�rie�. De m�me qu�elle est d�veloppable une fois que cette norme sera mise en vigueur. Or, elle requiert la centralisation de l�information. �Plus l�information se centralise, plus le syst�me se fluidifie et devient puissant. En Roumanie, � titre d�exemple, l�association des assureurs (l��quivalent de l�UAAR en Alg�rie, ndlr) est propri�taire d�une base de donn�es commune qui permet aux assureurs d�acc�der aux informations li�es aux assur�s et aux souscriptions. Elle est �galement exploit�e par diff�rents organismes publics, car elle inclut des informations pr�cieuses sur les �v�nements routiers et leur permettent d�intervenir de mani�re efficace pour am�nager les routes�, a not� Cyril Crichton de Kepler Technologies. Optimiste quant aux opportunit�s qu�offre le march� alg�rien pour la commercialisation de son produit, il compte n�anmoins sur un amendement de la l�gislation en vigueur pour imposer aux assureurs de se mettre au diapason des nouvelles technologies de l�information et de la communication.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.