Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Himalaya
Planète TERRE
Publié dans Le Temps d'Algérie le 10 - 07 - 2009

Plusieurs témoignages font appel au divin pour décrire la magnificence du Grand Canyon. Certains y ont vu la «volonté de Dieu», d'autres «le Jugement universel de la nature». Il est vrai qu'aucune définition ne peut retranscrire la beauté du paysage. Le Grand Canyon est tellement grandiose que, face
à lui, l'homme se sent écrasé. C'est en 1919 que le Grand Canyon devint un parc national.
L'Himalaya est la plus haute chaîne du monde qui s'étend sur une longueur de 3800 km. L'Himalaya «séjour des neiges» en sanskrit, est couronné par le mont Everest qui culmine à 8846 mètres.
Aujourd'hui encore, l'Himalaya continue à s'élever de quelques millimètres par an. Parallèlement, la chaîne montagneuse est érodée par des torrents sauvages.
C'est une véritable lutte entre les forces de la nature qui se poursuit depuis plus de 50 millions d'années. L'Himalaya ne possède aucun volcan en activité.
C'est l'une des ceintures montagneuses les plus jeunes de la Terre. L'Himalaya est devenu depuis quelques années l'eldorado des trekkeurs.
En effet, le Népal est le berceau du trekking.
De longues randonnées dans les vallées et sur les crêtes de l'Himalaya y sont organisées avec en permanence des paysages grandioses en toile de fond.
Naissance de l'Himalaya
La chaîne montagneuse court vers le sud-est, du nord du Pakistan et de l'Inde, au Bhoutan, en passant par le Népal. Formée au cours des 50 derniers millions d'années, l'Himalaya est en grande partie composé de roches déformées et métamorphisées de la croûte indienne.
Mont Everest
Les couches de lave et de cendres issues de volcans éteints sont très rares dans l'Himalaya. On n'en trouve, en très grandes quantités, de l'autre côté de la plaine du Gange. Il y a 60 à 70 millions d'années, d'innombrables cratères expulsèrent ici 500 000 km3 de lave et de cendres.
Gokyo au Nepal
Leurs éruptions marquèrent sans doute le début de la collision la plus violente entre deux masses continentales de toute l'histoire récente de la Terre.
La plaque indienne, un fragment du Gondwana, entra en collision avec la masse continentale eurasienne, comprenant l'actuel Tibet.
Himalaya
C'est donc la collision de la plaque indienne et de celle de l'Asie du Sud-Est qui est à l'origine de l'apparition de l'Himalaya. L'élévation de l'Himalaya transforma le climat de la région, donnant naissance en Asie du Sud-Est à la mousson annuelle.
Glacier Ngozumpa
Depuis plus de 60 millions d'années, le sous-continent indien continue de pénétrer à l'intérieur du continent eurasien, sur une distance d'environ 2000 km. Le processus est loin d'être achevé. L'Eurasie oppose une farouche résistance en venant à son tour chevaucher l'Inde. Si ce mouvement se poursuit, l'Inde disparaîtra dans un avenir lointain.
Structure de l'Himalaya
L'Himalaya constitue une barrière virtuellement infranchissable. Cependant, l'oie à tête barrée franchit régulièrement les sommets.
Les neiges éternelles
de l'Himalaya au Tibet
Nombre de sommets de cette chaîne excèdent 8000 mètres et sont recouverts de neiges éternelles et de glaciers : L'Everest est le point culminant du monde avec 8856 mètres. C'est le 29 mai 1953 que le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le Népalais Tenzing Norgay atteignirent pour la première fois le sommet de l'Everest. Depuis les premières ascensions de l'Everest, plusieurs centaines d'alpinistes ont gravi le mont et plus d'une centaine y ont laissé leur vie.
Mont Everest
Ce tourisme est le bienvenu pour une population locale très pauvre. Cependant, l'enlèvement des déchets laissés par les expéditions est devenu un vrai problème.
Etendues désertiques du plateau tibétain
Le K2 est le deuxième sommet du monde. Il culmine à 8611 m au-dessus de la mer. Il a été conquis en 1954 par des alpinistes italiens. L'Annapurna culmine à 8078 m. Sa face nord a été gravie pour la première fois en 1950 par l'alpiniste français Maurice Herzog. Deux fleuves majeurs, l'Indus et le Brahmapoutre, prennent leur source dans ces montagnes. Au sud, les montagnes s'élèvent de la plaine du Gange aux Siwalik, de moyennes montagnes. Un important décrochement sépare les Siwalik de l'Himalaya central, qui s'élève à 5000 m.
Annapurna
Au nord, se trouve le Grand Himalaya qui se dresse à plus de 7000 m au-dessus du niveau de la mer. Au nord du Grand Himalaya, s'étend le vaste plateau tibétain.
Trekking dans l'Himalaya
Lieux de pèlerinage très visités, les hauts sommets immaculés de l'Himalaya sont un symbole de pureté pour les Hindous. Ce massif montagneux semble compact mais forme en réalité une mosaïque de zones climatiques et de régions naturelles et culturelles très variées.
C'est au Népal que les meilleurs trekkings sont organisés. Il suffit de venir avec des vêtements adaptés et son sac de couchage.
Equipements et parcours sont pris en charge par les organisateurs locaux. Le trekking est également pratiqué dans le nord de l'Inde, au Tibet et au Bhoutan mais l'organisation est nettement inférieure. Le Pakistan offre également de superbes treks. Depuis que la première route nationale de l'Himalaya, le Karakorum highway, qui relie le nord du Pakistan à l'ouest de la Chine, a été ouverte aux touristes en 1986, cette voie attire de plus en plus de monde.
Ama Dablam dans l'Himalaya
Le Népal propose également le rafting. De plus en plus de trekkeurs associent trek en montagne et expéditions en rafts sur le Sun Kosi ou le Trisuli.
Le lac de Phewa, dans l'Himalaya, au Népal Les contreforts de l'Himalaya abritent plusieurs réserves grandioses. Le Corbett-National-Park abrite un projet de protection des tigres.
On peut entre deux treks, passer quelques jours dans les house-boats de Srinagar, à Simla, à Katmandou ou au Sikkim. L'Himalaya permet de fuir le monde moderne et le stress du quotidien. Ceux qui tentent l'aventure n'ont de cesse d'y revenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.