La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Himalaya
Planète TERRE
Publié dans Le Temps d'Algérie le 10 - 07 - 2009

Plusieurs témoignages font appel au divin pour décrire la magnificence du Grand Canyon. Certains y ont vu la «volonté de Dieu», d'autres «le Jugement universel de la nature». Il est vrai qu'aucune définition ne peut retranscrire la beauté du paysage. Le Grand Canyon est tellement grandiose que, face
à lui, l'homme se sent écrasé. C'est en 1919 que le Grand Canyon devint un parc national.
L'Himalaya est la plus haute chaîne du monde qui s'étend sur une longueur de 3800 km. L'Himalaya «séjour des neiges» en sanskrit, est couronné par le mont Everest qui culmine à 8846 mètres.
Aujourd'hui encore, l'Himalaya continue à s'élever de quelques millimètres par an. Parallèlement, la chaîne montagneuse est érodée par des torrents sauvages.
C'est une véritable lutte entre les forces de la nature qui se poursuit depuis plus de 50 millions d'années. L'Himalaya ne possède aucun volcan en activité.
C'est l'une des ceintures montagneuses les plus jeunes de la Terre. L'Himalaya est devenu depuis quelques années l'eldorado des trekkeurs.
En effet, le Népal est le berceau du trekking.
De longues randonnées dans les vallées et sur les crêtes de l'Himalaya y sont organisées avec en permanence des paysages grandioses en toile de fond.
Naissance de l'Himalaya
La chaîne montagneuse court vers le sud-est, du nord du Pakistan et de l'Inde, au Bhoutan, en passant par le Népal. Formée au cours des 50 derniers millions d'années, l'Himalaya est en grande partie composé de roches déformées et métamorphisées de la croûte indienne.
Mont Everest
Les couches de lave et de cendres issues de volcans éteints sont très rares dans l'Himalaya. On n'en trouve, en très grandes quantités, de l'autre côté de la plaine du Gange. Il y a 60 à 70 millions d'années, d'innombrables cratères expulsèrent ici 500 000 km3 de lave et de cendres.
Gokyo au Nepal
Leurs éruptions marquèrent sans doute le début de la collision la plus violente entre deux masses continentales de toute l'histoire récente de la Terre.
La plaque indienne, un fragment du Gondwana, entra en collision avec la masse continentale eurasienne, comprenant l'actuel Tibet.
Himalaya
C'est donc la collision de la plaque indienne et de celle de l'Asie du Sud-Est qui est à l'origine de l'apparition de l'Himalaya. L'élévation de l'Himalaya transforma le climat de la région, donnant naissance en Asie du Sud-Est à la mousson annuelle.
Glacier Ngozumpa
Depuis plus de 60 millions d'années, le sous-continent indien continue de pénétrer à l'intérieur du continent eurasien, sur une distance d'environ 2000 km. Le processus est loin d'être achevé. L'Eurasie oppose une farouche résistance en venant à son tour chevaucher l'Inde. Si ce mouvement se poursuit, l'Inde disparaîtra dans un avenir lointain.
Structure de l'Himalaya
L'Himalaya constitue une barrière virtuellement infranchissable. Cependant, l'oie à tête barrée franchit régulièrement les sommets.
Les neiges éternelles
de l'Himalaya au Tibet
Nombre de sommets de cette chaîne excèdent 8000 mètres et sont recouverts de neiges éternelles et de glaciers : L'Everest est le point culminant du monde avec 8856 mètres. C'est le 29 mai 1953 que le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le Népalais Tenzing Norgay atteignirent pour la première fois le sommet de l'Everest. Depuis les premières ascensions de l'Everest, plusieurs centaines d'alpinistes ont gravi le mont et plus d'une centaine y ont laissé leur vie.
Mont Everest
Ce tourisme est le bienvenu pour une population locale très pauvre. Cependant, l'enlèvement des déchets laissés par les expéditions est devenu un vrai problème.
Etendues désertiques du plateau tibétain
Le K2 est le deuxième sommet du monde. Il culmine à 8611 m au-dessus de la mer. Il a été conquis en 1954 par des alpinistes italiens. L'Annapurna culmine à 8078 m. Sa face nord a été gravie pour la première fois en 1950 par l'alpiniste français Maurice Herzog. Deux fleuves majeurs, l'Indus et le Brahmapoutre, prennent leur source dans ces montagnes. Au sud, les montagnes s'élèvent de la plaine du Gange aux Siwalik, de moyennes montagnes. Un important décrochement sépare les Siwalik de l'Himalaya central, qui s'élève à 5000 m.
Annapurna
Au nord, se trouve le Grand Himalaya qui se dresse à plus de 7000 m au-dessus du niveau de la mer. Au nord du Grand Himalaya, s'étend le vaste plateau tibétain.
Trekking dans l'Himalaya
Lieux de pèlerinage très visités, les hauts sommets immaculés de l'Himalaya sont un symbole de pureté pour les Hindous. Ce massif montagneux semble compact mais forme en réalité une mosaïque de zones climatiques et de régions naturelles et culturelles très variées.
C'est au Népal que les meilleurs trekkings sont organisés. Il suffit de venir avec des vêtements adaptés et son sac de couchage.
Equipements et parcours sont pris en charge par les organisateurs locaux. Le trekking est également pratiqué dans le nord de l'Inde, au Tibet et au Bhoutan mais l'organisation est nettement inférieure. Le Pakistan offre également de superbes treks. Depuis que la première route nationale de l'Himalaya, le Karakorum highway, qui relie le nord du Pakistan à l'ouest de la Chine, a été ouverte aux touristes en 1986, cette voie attire de plus en plus de monde.
Ama Dablam dans l'Himalaya
Le Népal propose également le rafting. De plus en plus de trekkeurs associent trek en montagne et expéditions en rafts sur le Sun Kosi ou le Trisuli.
Le lac de Phewa, dans l'Himalaya, au Népal Les contreforts de l'Himalaya abritent plusieurs réserves grandioses. Le Corbett-National-Park abrite un projet de protection des tigres.
On peut entre deux treks, passer quelques jours dans les house-boats de Srinagar, à Simla, à Katmandou ou au Sikkim. L'Himalaya permet de fuir le monde moderne et le stress du quotidien. Ceux qui tentent l'aventure n'ont de cesse d'y revenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.