CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cap sur les petites voitures
Renault, Daimler et Nissan signent un accord stratégique
Publié dans La Tribune le 12 - 04 - 2010


Synthèse de Samira Imadalou
Le constructeur automobile français Renault, le japonais Nissan et l'allemand Daimler se sont lancés dans un projet de partenariat pour construire des petites voitures, un créneau porteur ces dernières années.
Les trois constructeurs ont donc scellé un accord inédit par un échange symbolique de participations. Daimler achètera 3,1% de Nissan et 3,1% de Renault. De leur côté, Renault et Nissan entreront dans le capital de Daimler à hauteur de 1,55% chacun. C'est en somme ce qu'ont annoncé les trois groupes le 7 avril dernier. Selon les informations rapportées par les agences, à l'issue de discussions approfondies qui ont duré moins d'un an, il a été convenu de mettre en œuvre immédiatement un certain nombre de projets, dont une nouvelle architecture commune pour les petits véhicules. La future Smart Fortwo, un nouveau modèle Smart quatre places et la future Renault Twingo seront fabriqués à partir d'une architecture développée en commun. En revanche, tous les véhicules seront différents les uns des autres en termes de design. Par ailleurs, les deux groupes annoncent que le lancement de ces modèles développés en commun est prévu à partir de 2013.Sur la base de cette coopération, qualifiée de «stratégique pour le long terme» par les responsables des trois groupes, l'Alliance Renault-Nissan fournira à Daimler des moteurs 3 et 4 cylindres essence et diesel issus de sa gamme adaptés et modifiés selon les caractéristiques de Mercedes. Daimler fournira de son côté à Infiniti des moteurs diesel et essence issus de sa gamme actuelle : moteurs essence et diesel de 4 ou 6 cylindres tout en précisant que Daimler, Renault et Nissan coopéreront également sur des projets de futurs moteurs diesel et essence.
La coopération entre les deux groupes portera également sur la collaboration dans le domaine des véhicules utilitaires légers. A compter de 2012, Mercedes-Benz Vans va élargir sa gamme de véhicules utilitaires légers par l'introduction d'un nouveau modèle d'entrée de gamme. La technologie de cet utilitaire proviendra de Renault.
«Daimler et l'Alliance Renault-Nissan mettent en commun leurs intérêts afin de construire les bases solides d'une coopération réussie et robuste sur le plan stratégique, reposant sur un certain nombre de projets de partenariat concrets et attractifs. Nos talents se complètent parfaitement. Dès maintenant et pour le long terme, nous renforçons notre compétitivité dans le segment des petits véhicules et des véhicules compacts, et réduisons notre empreinte en CO2. Nous savons que nous pouvons concevoir des produits spécifiques à chaque marque à partir d'architectures communes. Cela n'affectera nullement l'identité de chaque marque», dira le Dr Dieter Zetsche, président du conseil d'administration de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars. Conformément à cet accord, Renault-Nissan, d'une part, et Daimler, d'autre part comptent dégager chacun un gain de l'ordre de 2 milliards d'euros de synergies sur cinq ans grâce à leur alliance. A titre de rappel, Renault et Nissan sont partenaires depuis 1999. Le constructeur français possède 44% de son homologue japonais, lequel contrôle 15% de Renault. Spécialiste des camions et des berlines haut de gamme, Daimler a pour sa part vendu 1,6 million de véhicules en 2009. Avant son alliance avec Renault-Nissan, il a connu trois mariages malheureux (avec l'américain Chrysler, le sud-coréen Hyundai et le japonais Mitsubishi Motors). Dans l'opération annoncée mercredi dernier, l'Etat français, premier actionnaire de Renault, a pris 0,55% de capital supplémentaire du constructeur pour conserver sa part majoritaire de 15,01%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.