Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Qu'attendre de la rencontre Trump-Kim à Hanoï?
Publié dans Le Maghreb le 26 - 02 - 2019

Le prochain sommet américano-nord-coréen est prévu à Hanoï. La capitale vietnamienne a été choisie dans l'espoir que toutes les opinions qui y seront exprimées soient retransmises par les médias, a indiqué à Sputnik un expert vietnamien qui ne croit cependant à aucune percée dans le dialogue. Le prochain sommet américano-nord-coréen se tiendra les 27 et 28 février à Hanoï. Pour comprendre ce choix, Nguyen Minh Tam, expert vietnamien en politique internationale, a rappelé dans une interview à Sputnik l'histoire de la diplomatie vietnamienne du temps de la guerre du Vietnam des années 1950-1970.
Pour les accords de Paix de Paris, signés en 1973 pour mettre fin à la guerre du Vietnam, la capitale française a été choisie notamment pour cette raison qu'elle était à l'époque un centre de presse international où les médias étaient libres de relater tant les positions du Vietnam que des États-Unis, sans aucun contrôle de la part des autorités ou "de la mafia, de terroristes ou d'autres criminels internationaux", selon lui. "En regardant le Hanoï de 2019, nous voyons que la capitale vietnamienne a atteint les critères les plus importants pour les médias", affirme l'expert.
À la différence de Paris en 1973, en 2018 à Singapour, "les médias américains et occidentaux dominants ont sciemment ignoré les déclarations du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et s'orientaient uniquement sur la propagande des positions de Donald Trump". L'expert espère que les médias vietnamiens suivront l'exemple de leurs confrères français lors des pourparlers de 1968-1973 et seront plus objectifs en couvrant la rencontre de Hanoï.
Nguyen Minh Tam n'attend pas de percée au prochain sommet de Hanoï. "Pour Pyongyang, trois questions sont essentielles lors des pourparlers. Primo, la levée par les États-Unis du blocus et des sanctions contre la Corée du Nord. Secundo, la signature d'un accord sur la cessation de la guerre, en remplacement de l'armistice de Panmunjeom de 1953, qui garantirait que la Corée du Nord ne soit plus l'objet d'une agression, comme ce fut le cas en 1950 lorsque les États-Unis se sont servis du pavillon de l'Onu pour intervenir en Corée. Tertio, le retrait des troupes américaines de Corée du Sud pour que les Coréens puissent régler eux-mêmes le problème de la réunification de la Corée."
Les États-Unis, selon l'expert, tentent de cacher cette troisième revendication de Pyongyang. Ils insistent par contre pour que les sanctions ne soient pas "affaiblies" avant que la Corée du Nord ne remplisse toutes les conditions posées par Washington. Vu cette divergence de positons, il est difficile de prévoir une percée lors du sommet de Hanoï, a réitéré Nguyen Minh Tam.
Le premier sommet américano-nord-coréen s'est déroulé le 12 juin à Singapour. Donald Trump et Kim Jong-un y ont signé un document par lequel Washington s'engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord et Pyongyang réaffirme son attachement à une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne". Dans le même temps, l'accord n'insiste pas sur un renoncement complet, irréversible et garanti aux armes nucléaires et sur la destruction des missiles balistiques intercontinentaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.