Jamal Khashoggi : son dernier article au Washington post avant d'être décapitée par les saoudiens    Hakim Saheb. Avocat et enseignant à la faculté de droit à Tizi Ouzou : C'est une situation alégale et un coup de force prolongé !    Afripol – AN 1 Quelques accomplis et beaucoup de résolutions    Installation de la Commission nationale chargée de l'organisation des manifestations économiques à l'étranger    Tipasa : Une opacité qui produit de l'anarchie    L'amélioration du processus électoral en Algérie est une mission nationale    Le Canada légalise le cannabis    Pour ou contre : Le niqab interdit dans les lieux de travail    El Tarf : Saisie de psychotropes au poste frontalier d'Oum Tboul    En bref…    Visite guidée à Azemour Oumeriem… élu pour sa propreté    Youcef Aouchiche. Président de l'APW : Nos efforts se poursuivront pour élargir davantage la participation    Nadir Dendoune : Un journaliste pas comme les autres    Amina Kara Mecheti. Directrice associée de International Talents Network et présidente du club DiasporAfrica : La diaspora algérienne joue un rôle fondamental, je dirai même vital dans le développement de l'Afrique    L'Agex de la Fédération algérienne de boxe contestée    J'estime faire simplement mon devoir de citoyen en relatant mon vécu    La Mostra de Valencia… El gran retorno    14 promoteurs immobiliers défaillants sur liste noire    Des proches du prince héritier Mohamed Ben Salmane parmi les suspects    Les carences logistiques à l'origine du gaspillage alimentaire    Une enveloppe supplémentaire de 300 milliards de centimes pour l'aménagement extérieur    Le feuilleton Badou Zaki connaît son épilogue    Enième report du coup d'envoi du championnat    Le GS Pétroliers à la reconquête de l'Afrique    L'après-Bouhadja à l'APN: Le compte à rebours a commencé    Macron en toute petite forme    Aéroport international d'Alger: Saisie de plus de 250.000 euros    Handball - Division Excellence: En l'absence des trois leaders    APN : ils ont touché le fond et ils continuent de creuser!    Lettre ouverte à ceux qui détiennent le pouvoir    El-Bayadh: Une série d'infrastructures inaugurées    Chlef: 260 logements attribués le 1er novembre    L'incivisme politique    Saisie de 18 kg de Kif traité    Arrestation d'un élément de soutien aux groupes terroristes à Batna    Un statut d'observateur au sein du Groupe des 77    «L'utilisation du GPL devra atteindre 500 000 véhicules d'ici 2020»    Appel à mettre fin aux situations coloniales subsistantes    Eviter le doute, après la victoire de Blida    Qualifications CAN-2019 (4e J - Gr. D)    Le fichier national du logement écarte 5.712 candidats des listes    Commémoration du 17 octobre 1961 à Paris    Non à la culture de l'oubli    Mise à niveau des activités économiques    La promesse du nouveau consul général à Oran    Coup de force contre Bouhadja    Ali Haddad en route pour un deuxième mandat    Les co-leaders en déplacement périlleux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ES Tunis 2 - USM Alger 1 : La nouvelle bête noire !
Ligue des champions d'Afrique
Publié dans Liberté le 08 - 08 - 2004

Fiche technique : Stade d'El Menzah, affluence nombreuse, pelouse en bon état, arbitrage du trio ivoirien Aboubakar Charaf, Kosono Mauris et Guei Lucien Téhé.
Buts : Zitouni 23' et 67' (EST), Dziri 57' (USMA)
Avertissements : Dziri 2' et 45' (USMA) ; Zitouni 68' (EST).
EST : Tizié, Yaken, Mkademi, Badra (c), Azaïez, Mnari, Ghazi, Clayton (Melki 86'), Souayah, Zitouni (Ayuba 89') et Daoud (Ouji 68').
Entr. : Fullone.
USMA : Abdouni, Hamdoud, Haddou, Aribi (Balbone 46'), Zeghdoud (c), Djahnine, Achiou, Meftah, Dziri, Diallo et Bourahli (Ammour 73').
Entr. : Saâdi.
Pour la troisième fois consécutive, l'USM Alger échoue devant un adversaire, l'Espérance de Tunis, en passe de devenir une véritable bête noire. Après donc le double revers de la précédente édition, les Rouge et Noir se sont de nouveau inclinés vendredi soir au stade d'El Menzah devant une formation tunisienne beaucoup plus expérimentée et surtout beaucoup plus aguerrie, sur le score de deux buts à un (2-1). La raison de cette différence constante entre les tunisiens et les algériens est à chercher surtout dans la capacité des joueurs de l'Espérance à imposer leur jeu, fait de combinaisons variantes collectives et d'un dosage fiable de l'effort au moment où les algérois, certes truffés de talents et de valeurs individuelles mais qui manquent terriblement de cohésion collective et d'assise tactique qui font la force des grandes équipes. Pourtant, l'entame du match fut plutôt à l'actif des algériens qui parviendront rapidement à trouver leurs repères et acculer l'adversaire.
Les deux premières occasions nettes du match furent d'ailleurs à l'actif de l'USMA qui par l'intermédiaire de Achiou (1') et Diallo (19') ouvriront les hostilités.
Cette action de Diallo fut certainement un tournant dans le match. En effet, idéalement servi par Dziri, excellent comme à son habitude, l'attaquant malien se retrouvera seul devant le gardien de l'Espérance Tizié, mais il préféra tirer en force au lieu de placer son ballon au coin d'où l'interception de Tizié. Cette occasion gâchée symbolisait en fait l'ambition des éléments de Saâdi à prendre le taureau par les cornes dès l'entame du match, mais dans cet élan audacieux, il manquait surtout de la consistance dans le jeu et surtout un zeste de sérénité. Les tunisiens, plus calmes et mieux organisés, accuseront le coup avant d'absorber la fougue algéroise ; 22', moment de déconcentration qui incarne, on ne peut mieux, ce manque de régularité chez les algériens. El Menari se retrouve curieusement seul dans la surface de réparation suite à une remise de touche de Clayton et n'eut aucun mal à servir dans de très bonnes conditions le goléador Zitouni, auteur d'un but facile devant un Abdouni qui ne pouvait absolument rien faire.
Les analyses de Dziri et Zeghdoud
“J'avais dit aux joueurs dans les vestiaires que dans ce genre de matches à l'extérieur, il n'y aura pas beaucoup d'occasions, alors il faudra être efficaces dès la première venue car les tunisiens risquent de revenir très forts. C'est exactement ce qui s'est passé en première mi-temps et je crois que si Diallo avait marqué, le match aurait été tout autre”, analyse à la fin du match Dziri Bilal. De son côté, le capitaine Mounir Zeghdoud parle de défaillances mentales : “Nous avons bien commencé le match, nous avons même dominé notre vis-à-vis, mais au moment où tout allait pour le mieux pour nous, nous n'avons pas pu garder cette concentration nécessaire. Les joueurs se sont tellement sentis à l'aise sur le terrain qu'ils ont baissé la garde. C'est ce qu'attendait une équipe chevronnée comme l'Espérance.”
Les tunisiens garderont ce petit avantage jusqu'à la pause citron. En seconde période, la formation de l'USMA tentera de reprendre du poil de la bête pour acculer de nouveau les Tunisiens. 56', contre-attaque rapide des Algérois, Bourahli remet intelligemment, en position de pivot, sur Dziri qui de par sa pointe de vitesse parvient à semer le duo Badra-El Makadmi pour filer droit vers Tizié. Cette fois-ci, il ne rate pas, Dziri égalise d'une belle pichenette.
Cependant, cette égalisation de l'USMA n'allait pas pour autant rétablir l'équilibre sur le plan du jeu puisque les Espérantistes reprendront leur domination au moment où les Usmistes reculeront d'un cran. 66', suite à un joli coup franc de Souyah, Zitouni qui échappera au marquage de Meftah parvient à doubler la mise d'une jolie tête.
Un second but qui coupera carrément les jambes aux Rouge et Noir, auteurs d'une fin de match difficile où le gardien Abdouni eut beaucoup de mérite à éviter une note beaucoup plus salée. À l'arrivée, les tunisiens arrachent une victoire méritée et se qualifient d'ores et déjà en demi-finale, alors que les Algérois doivent revoir leur copie avant deux rencontres à domicile face à l'Espérance et au Jeanne d'Arc au mois de septembre, qui constitueront à coup sûr un tournant décisif pour la qualification en demi-finale.
Saâdi : “Les Tunisiens sont plus forts”
Pour le coach Noureddine Saâdi, “la victoire de l'Espérance ne souffre d'aucune contestation. Les Tunisiens ont été beaucoup plus efficaces que nous, ils ont su faire circuler le ballon au lieu de courir constamment, comme ce fut notre cas. Je crois que perdre trois fois de suite contre ce même adversaire est une preuve suffisante de supériorité. Pour notre part, nous tâcherons de continuer à travailler pour parvenir à la meilleure formule à même de remettre la machine en branle. Nous allons recevoir à deux reprises à Alger, et les six points sont obligatoires pour espérer aller en demi-finale”, souligne Saâdi, avant d'ajouter : “Le problème aujourd'hui n'est pas forcément le fait d'avoir laissé des espaces à l'adversaire. malheureusement, cela réside pour nous dans la capacité de l'Espérance à créer justement ces espaces. Il est clair que les tunisiens ont travaillé beaucoup plus que nous et possèdent une longueur d'avance.”
Fulloné : “Les algériens sont brouillons”
De son côté, l'entraîneur de l'Espérance de Tunis, l'argentin Oscar Fulloné, a indiqué que son équipe “a battu une grande équipe de l'USMA qui nous a causé des difficultés certaines”. Le coach espérantiste a déclaré que “la valeur individuelle des joueurs de l'USMA n'est pas consolidée par un travail de base qui permet de mieux faire circuler le ballon et de synchroniser les attaques. Pourtant, nous avons commis des erreurs que l'USMA n'a pas su exploiter, car ses joueurs étaient trop brouillons et précipités dans leur jeu”.
S. B.
Fracture du bras pour Arribi
Le défenseur international Salim Arribi a dû céder sa place à la fin de la première période en raison d'une méchante blessure au bras. Selon des indiscrétions, Arribi est victime d'une fracture qui l'empêchera donc de participer au match amical Algérie- Burkina Faso et même au début du championnat.
S. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.