L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un rendez-vous pour encourager les jeunes talents
Publié dans La Nouvelle République le 31 - 12 - 2019

Le spectacle «Lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazighe» qui s'est ouvert samedi a Tizi-Ouzou et sera clôturé demain lundi, est l'un des événements culturel organisé par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel en vue d'encourager les jeunes talents au début de la carrière artistique, a souligné dimanche, le directeur de cette agence. Abdelkader Bendaamache, a indiqué à l'APS, que cette initiative rentre dans un concept général qui s'est étalé sur toute l'année 2019 et qui a consisté à accompagner et a encourager les jeunes talents dans tous les genres musicaux.
«Nous avons à ce titre commencé par le Chaâbi à Alger puis nous sommes passé à la chanson Bedoui à Mascara et nous clôturons l'année avec ce spectacle dédié à la chanson amazighe à Tizi-Ouzou», a-t-il dit. Ces trois manifestations sont dédiées exclusivement aux jeunes, car «c'est eux qui vont reprendre le flambeau pour être les stras de demain et qui vont véhiculer la chanson algérienne et à travers elle l'identité et la personnalité algériennes», a ajouté le directeur de l'AARC. Bendaamache a observé que généralement après l'obtention d'un prix dans un concours ou un festival, ces jeunes étoiles montantes ne trouve plus rien pour leur servir de tremplin et lancer leur carrière, alors l'AARC prend le relais en accompagnant leurs premiers pas dans le monde artistique, a-t-il insisté.En plus de ces trois manifestations artistiques, l'AARC envisage l'organisation d'autres actions en direction de ces jeunes, a indiqué son premier responsable. «Nous prévoyons de les accompagner en leur organisant des tournées, en les aidant à produire des albums», a-t-il précisé, en observant qu'il s'agit de «jeunes qui chantent bien car ils ont tous été lauréats de concours». Pour 2020, l'AARC maintiendra cette pratique en direction des jeunes talents et de promotion de la culture algérienne de manière générale et ce dans toutes les branches artistiques dont le cinéma, le théâtre, les arts plastiques, a indiqué M. Bendaamache. A ce programme s'ajoute celui des formations pour l'apprentissage des arts pour enfants âgés entre 8 et 15 ans, a souligné ce même responsable. De son côté la directrice locale de la culture Nabila Goumeziane, a observé à propos du spectacle «Lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazighe» organisé avec la contribution l'institution qu'elle dirige, qu'il représente un encouragement pour les jeunes lauréats. «Cet événement leur offre aussi un espace d'échange qui est important pour eux qui sont au début de leur carrière artistique». En plus des lauréats des différents concours, la direction de la culture prévoit par ailleurs d'ouvrir le champ à des artistes qui ont du talent mais qui n'ont pas participé à des concours, a-t-elle ajouté.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.