Trafic d'influence, détournement de foncier, transferts de fonds vers l'étranger...: Les frères Kouninef et Rebrab présentés au procureur    En l'absence de Bensalah: Une conférence vidée de politique et des interrogations    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Tizi-Ouzou - Victime d'un accident: Un supporter du MCO succombe à ses blessures    USM Annaba: C'est la chute libre    Football - Ligue 2: Qui accompagnera l'USMB et le RCK en DNA ?    Alger: Cinq morts dans un effondrement    Constantine - Sit-in de demandeurs de logements devant la wilaya    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    L'exception algérienne    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Le bal des hypocrites    Le baril "accompagne" le Hirak    Des débuts prometteurs    Plus de peur que de mal    Ça chauffe à Aïn Berda    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La semaine de la langue espagnole    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran: Vingt ans de prison pour des convoyeurs de cocaïne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 03 - 2019


B. Noureddine, originaire de Maghnia, et Bo. Abdelkrim, habitant à Oran, ont été condamnés, hier par le Tribunal criminel de 1re instance d'Oran, à 20 ans de réclusion criminelle pour détention et transport de stupéfiants, en bande organisée. Selon les termes de l'arrêt de renvoi, les faits de l'affaire remontent au lundi 07 novembre 2016 quand, agissant sur renseignements, les éléments des services de sécurité ont dressé un barrage près d'El Kerma, pour intercepter une Renault Symbol convoyant de la drogue, entre Maghnia et Oran. Il s'agirait, selon les informations reçus, d'un réseau spécialisé dans le trafic de cocaïne entre le Maroc et l'Algérie. Et de fait, les gendarmes interceptent, en effet, la Renault Symbol dont la fouille a permis de mettre à jour un kilogramme de cocaïne dissimulé dans l'emplacement du filtre à air. Si l'interpellation du conducteur, B. Noureddine, conduit à l'arrestation d'un second complice, Bo. Abdelkrim - qui attendait dans le quartier des Castors -, elle ne permet pas de remonter jusqu'au dénommé B. Wacini, présumé patron de la bande, qui, on l'apprendra plus tard, a réussi à se jouer des services de sécurité pour se réfugier au Maroc. Selon les informations révélées lors du procès, il fait l'objet de plusieurs mandats d'arrêt, dans le cadre de nombreuses affaires de trafic de dogue. A l'audience, les accusés reconnaissent les faits, ce qui permet au représentant du ministère public de requérir la peine maximale prévue pour ce type de crime, à savoir : la réclusion à perpétuité. Les avocats de la défense, eux, plaideront les circonstances atténuantes pour leurs clients qu'ils présenteront comme des marionnettes, ingénieusement manipulées par les vrais responsables, « les grands barons qui ne comparaissent jamais devant la justice ». Après délibérations, le tribunal criminel déclarera les deux accusés coupables de détention et transport en bande organisée et les condamnera à 20 ans de réclusion criminelle. B. Wacini écopera, lui, de la prison à perpétuité par contumace.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.