Présidentielle du 12 décembre: Les élections sont l'unique solution pour sortir de la crise    Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : L'Algérie a ratifié 60 accords internationaux du travail    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    L'Algérie, un marché à potentiel    Trois manifestants blessés    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Eliminatoires/CAN-2021 (2e j): l'Algérie assure, les Comores musèlent l'Egypte    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boumerdes.. L'APC d'Afir fait son bilan
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 02 - 2019

Le nouveau staff communal de l'APC d'Afir, à l'est de Boumerdès, a présenté ce samedi, son bilan annuel de gestion. Les citoyens étaient conviés à assister, à l'aire libre, pendant trois heures, la lecture du bilan présenté par M. Sofiane Oumellal, le plus jeune maire d'Algérie, d'obédience RCD. Composés de jeunes et de vieux, les citoyens ont suivi attentivement le staff communal à majorité RCD, qui a honoré un an de gestion communale. « Comme promis durant la campagne électorale, nous rendons compte du bilan à nos concitoyens, et nous affrontons les critiques que nous acceptons afin de nous corriger », lance le P/APC, avocat de métier.
En une année de gestion, le nouveau staff communal a réussi à relancer la machine de développement, en lançant de nouveaux projets et relançant ceux qui étaient bloqués depuis plusieurs années, notamment l'eau potable. « Nous avons réussi à résoudre des oppositions de citoyens qui datent d'une dizaine d'année. Il aura fallu que nous mettions de l'huile dans la machine pour qu'elle ne se grippe pas. Nous avons opté pour le dialogue, et toucher même les citoyens directement, afin de trouver des solutions concrètes aux problèmes », a-t-il poursuivi, avant d'énumérer les projets lancés et réalisés dans plusieurs secteurs. En matière d'eau potable, la commune, qui faisait face à des pénuries cycliques notamment durant l'été, va en finir avec la crise d'ici 2020 par la réalisation de plusieurs projets hydrauliques. Le P/APC, dynamique, a déclaré que les besoins en eau potable pour la population sont estimés à plus de 7.000 m3/jour d'eau. Ce volume est réalisable si les conditions nécessaires sont présentes, à l'image de l'achèvement des projets de raccordement de la commune aux réseaux de Taksebt, de Cap Djenet et de la nouvelle station de dessalement de l'eau de mer prévue à Tigzirt.
Les villageois de Lahsar, Ighil El Kidoun, Laaziv et Ivahlal n'auront pas craindre des pénuries d'eau potable cet été, car l'APC a réalisé des branchements afin de les alimenter en ce liquide vital. Malgré ces efforts, beaucoup reste à faire en matière d'AEP, dans une région frappée durant plusieurs décennies par le stress hydrique. Le jeune maire, qui a appelé les citoyens à participer à l'édification de leur commune, a précisé que les ressources financières sont limitées. « Le budget primitif de l'APC ne dépasse pas les 6 milliards de DA, dont la plus grande partie est destinée au fonctionnement », a-t-il affirmé, avant d'ajouter que même le budget supplémentaire ne dépasse pas les 5 milliards. «Notre salut dépend des aides de l'Etat, via les différentes formules de financement, notamment en PCD, PSD et FCCL», a-t-il enchaîné, avant de demander à ces concitoyens de patienter encore, car le mandat vient juste de commencer, et que le staff communal ne ménagera pas d'efforts pour répondre aux doléances de la population. Cette dernière a rendu un grand hommage à leur maire, en raison de son dévouement et son engagement à prendre en charge leurs doléances, particulièrement ses efforts pour résoudre le problème de cadastre des terrains de la région. « Nous avons eu beaucoup de problème de cadastrer nos terrains en raison de l'opération bâclée des services des domaines qui n'ont pas respecté la loi.
Et c'est grâce au maire et son équipe que le problème commence à se résoudre. Il s'est rendu même à l'APN avec des députés de sa formation, pour tenter de régler le cadastre avec l'ex-président de l'APN qu'il les a reçu ans son bureau », nous dira un membre de comité de village d'Ivahlal. Alors que le débat est entamé, un sexagénaire intervient pour mettre en valeur les potentialités de la commune en matière de tourisme et agriculture, toute en soulignant l'absence d'une zone d'activité pouvant permettre des rentrées à l'APC.
Le maire a répondu qu'une demande a été faite auprès des autorités de wilaya pour la création d'une zone d'activité, avant de préciser que l'étude d'une zone d'extension touristique (ZET) a été approuvée, et que des cahiers de charges sont en cours d'élaboration. La population a vivement accueilli la démarche du bilan annuel de gestion des affaires de la cité, un procédé peu suivi par les élus locaux et qui démontre, entre autres, de la volonté du staff communal à faire participer les citoyens dans le processus de développement local.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.