Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boumerdes.. L'APC d'Afir fait son bilan
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 02 - 2019

Le nouveau staff communal de l'APC d'Afir, à l'est de Boumerdès, a présenté ce samedi, son bilan annuel de gestion. Les citoyens étaient conviés à assister, à l'aire libre, pendant trois heures, la lecture du bilan présenté par M. Sofiane Oumellal, le plus jeune maire d'Algérie, d'obédience RCD. Composés de jeunes et de vieux, les citoyens ont suivi attentivement le staff communal à majorité RCD, qui a honoré un an de gestion communale. « Comme promis durant la campagne électorale, nous rendons compte du bilan à nos concitoyens, et nous affrontons les critiques que nous acceptons afin de nous corriger », lance le P/APC, avocat de métier.
En une année de gestion, le nouveau staff communal a réussi à relancer la machine de développement, en lançant de nouveaux projets et relançant ceux qui étaient bloqués depuis plusieurs années, notamment l'eau potable. « Nous avons réussi à résoudre des oppositions de citoyens qui datent d'une dizaine d'année. Il aura fallu que nous mettions de l'huile dans la machine pour qu'elle ne se grippe pas. Nous avons opté pour le dialogue, et toucher même les citoyens directement, afin de trouver des solutions concrètes aux problèmes », a-t-il poursuivi, avant d'énumérer les projets lancés et réalisés dans plusieurs secteurs. En matière d'eau potable, la commune, qui faisait face à des pénuries cycliques notamment durant l'été, va en finir avec la crise d'ici 2020 par la réalisation de plusieurs projets hydrauliques. Le P/APC, dynamique, a déclaré que les besoins en eau potable pour la population sont estimés à plus de 7.000 m3/jour d'eau. Ce volume est réalisable si les conditions nécessaires sont présentes, à l'image de l'achèvement des projets de raccordement de la commune aux réseaux de Taksebt, de Cap Djenet et de la nouvelle station de dessalement de l'eau de mer prévue à Tigzirt.
Les villageois de Lahsar, Ighil El Kidoun, Laaziv et Ivahlal n'auront pas craindre des pénuries d'eau potable cet été, car l'APC a réalisé des branchements afin de les alimenter en ce liquide vital. Malgré ces efforts, beaucoup reste à faire en matière d'AEP, dans une région frappée durant plusieurs décennies par le stress hydrique. Le jeune maire, qui a appelé les citoyens à participer à l'édification de leur commune, a précisé que les ressources financières sont limitées. « Le budget primitif de l'APC ne dépasse pas les 6 milliards de DA, dont la plus grande partie est destinée au fonctionnement », a-t-il affirmé, avant d'ajouter que même le budget supplémentaire ne dépasse pas les 5 milliards. «Notre salut dépend des aides de l'Etat, via les différentes formules de financement, notamment en PCD, PSD et FCCL», a-t-il enchaîné, avant de demander à ces concitoyens de patienter encore, car le mandat vient juste de commencer, et que le staff communal ne ménagera pas d'efforts pour répondre aux doléances de la population. Cette dernière a rendu un grand hommage à leur maire, en raison de son dévouement et son engagement à prendre en charge leurs doléances, particulièrement ses efforts pour résoudre le problème de cadastre des terrains de la région. « Nous avons eu beaucoup de problème de cadastrer nos terrains en raison de l'opération bâclée des services des domaines qui n'ont pas respecté la loi.
Et c'est grâce au maire et son équipe que le problème commence à se résoudre. Il s'est rendu même à l'APN avec des députés de sa formation, pour tenter de régler le cadastre avec l'ex-président de l'APN qu'il les a reçu ans son bureau », nous dira un membre de comité de village d'Ivahlal. Alors que le débat est entamé, un sexagénaire intervient pour mettre en valeur les potentialités de la commune en matière de tourisme et agriculture, toute en soulignant l'absence d'une zone d'activité pouvant permettre des rentrées à l'APC.
Le maire a répondu qu'une demande a été faite auprès des autorités de wilaya pour la création d'une zone d'activité, avant de préciser que l'étude d'une zone d'extension touristique (ZET) a été approuvée, et que des cahiers de charges sont en cours d'élaboration. La population a vivement accueilli la démarche du bilan annuel de gestion des affaires de la cité, un procédé peu suivi par les élus locaux et qui démontre, entre autres, de la volonté du staff communal à faire participer les citoyens dans le processus de développement local.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.